Toutes les informations : Combien coûte une IVG ?

Cout d'une IVG

1229451340 | © LE Photo | shutterstock.com

Quel est le prix d’un avortement ?

  • En France, une IVG coĂ»te en gĂ©nĂ©ral entre 190 € et 660 € environ.
  • Le coĂ»t exact dĂ©pend de la mĂ©thode utilisĂ©e et de l’établissement oĂą l’avortement est pratiquĂ©.
  • Cependant, l’IVG est prise en charge Ă  100 % par l’Assurance Maladie et il n’y a en gĂ©nĂ©ral aucun frais Ă  avancer (tiers-payant).

Test : Combien coûte un avortement ? Par qui une IVG est-elle prise en charge ?

Dans ce test, tu trouveras des réponses à toutes les questions que tu te poses selon ta situation personnelle.

Combien coûte un avortement en France ? Quelle est la prise en charge par l’Assurance Maladie ? Quel est le prix d’une IVG médicamenteuse et d’une IVG chirurgicale ?

1/3 Ce qui me préoccupe particulièrement :

Combien coûte un avortement et de quoi le prix dépend-il ?

En France, le prix d’une IVG peut aller de 190 € à 660 € environ.

Le coût exact d’une interruption de grossesse dépend des trois facteurs suivants :

  • đź©ş La mĂ©thode d’avortement :

La méthode médicamenteuse est la plus utilisée en France. Son coût est bien plus bas que la méthode chirurgicale, qui nécessite une hospitalisation et une anesthésie. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet ci-dessous.

  • đź•° L’avancĂ©e de la grossesse :

Après 9 semaines d’aménorrhée (soit 7 semaines de grossesse), seule une IVG chirurgicale est possible : le prix de l’avortement sera donc plus élevé.

  • đź“ŤLe lieu oĂą l’IVG est pratiquĂ©e :

Le prix d’une IVG dépend de l’établissement où elle est pratiquée. Le coût sera différent si l'avortement a lieu « en ville » (cabinet médical, centre de santé, centre de santé sexuelle) ou en établissement de santé (hôpital, clinique).

📖 Suggestion : IVG – Les 10 questions les plus fréquentes

Quel est le prix des différentes méthodes d’avortement ?

En France, le coût d’une IVG varie en fonction de la méthode utilisée :

Entre 187,92 € et 193,16 € pour une IVG pratiquée « en ville » (cabinet médical, centre de santé, centre de santé sexuelle)

282,91 € pour une IVG pratiquée en établissement de santé (hôpital, clinique).

Entre 463,25 € et 664,05 €, selon l’établissement, le type d’anesthésie et la durée de l’hospitalisation.

ℹ️ Ces tarifs comprennent les consultations ou analyses préalables à l’IVG, les actes liés à l’IVG en elle-même, ainsi que la consultation médicale de contrôle. Certaines consultations ou examens ne sont pas compris dans ce forfait mais sont pris en charge par l’Assurance Maladie selon les conditions habituelles.

Quelle que soit la méthode, les dépassements d'honoraires ne sont pas autorisés.


La prise en charge des frais par l’Assurance Maladie n’est cependant pas un critère sur lequel fonder sa décision. Pour une décision aussi difficile que celle-ci, cela peut valoir la peine de prendre le temps d'examiner les points qui te font peut-être douter. Tu peux par exemple réfléchir à ton bien-être physique et psychologique.
N’hésite pas à prendre tout le temps qu’il te faut et à accepter le soutien dont tu as besoin, afin de prendre une décision mûrie et qui soit en accord avec ce que te dit ton cœur.

Quel est le prix d’un avortement pour une mineure ?

Quel que soit l’âge de la femme, le coût d’une IVG est le même.

  • Une IVG mĂ©dicamenteuse coĂ»te entre 190 € et 280 € environ.
  • Une IVG chirurgicale coĂ»te entre 460 € et 660 € environ.

L’IVG est intégralement prise en charge par l’Assurance Maladie, sans avance de frais.

Suggestions :


Prise en charge par l’Assurance Maladie

Par qui est payé l’avortement ?

En France, l’IVG est entièrement prise en charge par l’Assurance Maladie et sans avance de frais pour :

  • Toutes les femmes assurĂ©es sociales (c’est-Ă -dire toutes les femmes affiliĂ©es Ă  un RĂ©gime Obligatoire d’Assurance Maladie).
  • Toutes les mineures qui sont ayant droit d’un assurĂ© social ou d’une assurĂ©e sociale (En gĂ©nĂ©ral, les mineures sont rattachĂ©es Ă  l’assurance de leurs parents).
  • Toutes les femmes bĂ©nĂ©ficiant de l’AME (aide mĂ©dicale de l’État).

Les femmes de nationalité étrangère qui ne sont pas assurées sociales ou bénéficiaires de l’AME doivent régler elles-mêmes la totalité des frais de l’IVG. Elles peuvent ensuite faire une demande de remboursement auprès de l’organisme auquel elles sont rattachées.


Ce sujet te concerne ? Que faire ?

Tu viens peut-être d’apprendre que tu es enceinte et cette grossesse n’était pas prévue ? La situation actuelle est probablement stressante et déroutante, et de nombreuses pensées se bousculent dans ta tête. Tu te sens peut-être obligée de prendre une décision rapide, mais tu ne sais pas quoi faire pour l’instant.

Nous voudrions te dire que tu n’es pas seule ! Nous serions heureuses de pouvoir t’accompagner, quelle que soit la situation que tu traverses. Nos ressources en lignes t’aideront peut-être à voir plus clairement ce que tu veux faire :

FAQ

  • En France, une IVG coĂ»te entre 190 € et 660 € environ, pour les femmes majeures comme mineures. Ce coĂ»t est intĂ©gralement pris en charge par l’Assurance Maladie, sans avance de frais.

  • Le prix exact d’une IVG dĂ©pend de la mĂ©thode utilisĂ©e. Une IVG chirurgicale coĂ»te plus cher puisqu’elle nĂ©cessite une anesthĂ©sie, contrairement Ă  l’IVG mĂ©dicamenteuse.

  • L’Assurance Maladie prend en charge Ă  100 % le coĂ»t d’une IVG, pour toutes les assurĂ©es sociales, ayant droit d’un assurĂ© social ou bĂ©nĂ©ficiaires de l’AME (aide mĂ©dicale d’État).

Cet article t'a-t-il été utile?